Actions plantations de haies locales

3
  • #actionsplantations
  • #haies
  • #haiesindigenes
  • #biodiversite
  • #papillons
  • #herissons
  • #saisons
  • #baies
  • #oiseaux
  • #jardins
  • #reseau

Quoi de mieux qu'une haie d'arbustes indigènes, bien intégrée dans son environnement, pour donner vie à un jardin ? Ici, un véritable trésor de biodiversité attend le visiteur, car la haie est l'habitat d’une multitude de petits animaux, papillons, mulots, hérissons, escargots etc. Et au gré des saisons, les petits fruits colorés succèdent aux fleurs parfumées… Vous serez vite convaincus : remplacer une allée monotone de laurelles ou de thuyas par une haie locale offre un cadre de vie plus riche et plus durable avec une meilleure qualité pour tous !

Localisation

chemin des Vidollets 55
1214 Vernier

Ouvert au public

OuiNon

Le meilleur moment

Printemps - été

Créateurs du projet

    L’association Pic-Vert Assprop Genève, section genevoise de l’association de défense des propriétaires romands Assprop, sensibilise les propriétaires de villa aux bénéfices de la biodiversité locale pour la faune et la flore, dont les hérissons. Par ailleurs, elle porte "l'action plantations de haies locales" et apporte un appui aux propriétaires en jouant le rôle d’intermédiaire avec les arboristes qui vont s’occuper de l’arrachage des laurelles et des thuyas. Les actions entreprises l’ont été en collaboration avec l’Etat de Genève et les propriétaires privés.

    Fournisseurs du projet

    • architecte-paysagiste
      Architectes paysagistes+

      Nicolas Varidel (Arboriculteur) et L’Eco des Jardins (Olivier Dessambre)

    • entretien
      Entretien+

      Nicolas Varidel (Arboriculteur) et L’Eco des Jardins (Olivier Dessambre)

    • plantes-graines
      Plantes et graines+

      Nicolas Varidel (Arboriculteur) et L’Eco des Jardins (Olivier Dessambre)

    biodiversitépapillonpapillonpapillon
    qualité de viepapillonpapillonpapillon
    démarche citoyennepapillonpapillonpapillon

    Commentaires

    • Christina Meissner - 19 avril 2018

      J'encourage les propriétaires de villas à faire comme au 55, ch. des Vidollets à Vernier : arracher des thuyas pour les remplacer par une haie d'espèces indigènes. En faisant cela, il y a aujourd'hui plus de 130 espèces habitent notre jardin !!!

    Afin de vérifier que vous n'êtes pas un robot, merci d'effectuer l'opération mathématique suivante (chiffre ou nombre attendu)*

    + 1 = 9

    Les champs avec un * sont obligatoires.
    Commentaire soumis à modération.
    Adresse email non divulguée.