• #jardindespossibles
  • #collectiffreundler
  • #permaculture
  • #proxicompost
  • #insectes
  • #potagers
  • #fleurs

Jardin des Possibles

0

Au départ imaginé pour permettre à quelques familles du quartier de cultiver des fruits et légumes au pied de leurs immeubles, en plein centre-ville, le jardin des Possibles a pris une ampleur considérable pour le plus grand bonheur de tous.te.s. Les habitants et habitantes intéressés se sont formés à la permaculture et à l’art du compost, y ont planté des fruitiers et les cultures s’y alternent au rythme des saisons. C’est ainsi que ce jardin luxuriant, débordant de légumes et de fleurs, enchante les enfants comme les adultes, habitants et habitantes ou visiteurs et visiteuses. Pour en savoir plus sur ce projet, suivez ce lien.

Localisation

Parc de la Villa Freundler, 4 place St François
1205 Genève

Ouvert au public

OuiNon

Le meilleur moment

De préférence lors de la permanence des jardiniers, selon la saison, les lundis 18h30-20h30

Surface de bonheur brut

144m²

biodiversitépapillonpapillonpapillon
qualité de viepapillonpapillonpapillon
démarche citoyennepapillonpapillonpapillon

Créateurs du projet

    Ce projet a été initié par Le Collectif Freundler.

    Fournisseurs du projet

    Commentaires

    Afin de vérifier que vous n'êtes pas un robot, merci d'effectuer l'opération mathématique suivante (chiffre ou nombre attendu)*

    62 − 53 =

    Les champs avec un * sont obligatoires.
    Commentaire soumis à modération.
    Adresse email non divulguée.

    • Marine - 28 mai 2021

      Un jardin “privé” fermé au publique avec un locker qui paradoxalement a été financé par la ville de Geneve et nature en ville. Tres dommage pour les personnes du quartier qui ne peuvent même pas aller marcher dans le jardin et regarder les plantes. Très déçue par ce projet qui est devenu de plus en plus privatisé avec le temps.
      • Collectif Freundler - 19 décembre 2022

        Madame, Ce jardin était destiné à être ouvert en permanence pour toute personne souhaitant s'y promener. Nous y avons cru et avons tenu pendant pratiquement 2 ans. L'engagement des habitant.es dans l'entretien, le travail conséquent au jardin a été mis à rude épreuve avec le vol à large échelle. Nous avons essayé de trouver des solutions, d'expliquer encore et encore les principes de ce jardin, avons échangé avec les personnes qui se servaient copieusement, les invitant à participer au jardinage, sans succès. Est-ce le vol du figuier qui nous poussa à changer de cap ? Est-ce l'irrespect encore et encore qui nous y força ? Nous avons fait le choix difficile de mettre un cadenas aux deux accès du jardin. Nous avons priorisé l'investissement des habitant.es au quotidien dans ce jardin, reconnu leur engagement, avons fait le choix d'entendre leur profond découragement et douleur. L'information est toujours la même, les personnes souhaitant profiter de la générosité de ce jardin, s'engagent, en donnant de leur temps pour jardiner, pour les travaux, un peu, beaucoup, selon les possibilités. Nous invitons les gens intéressés à rencontrer le collectif de jardiniers lors de leur permanence. Et pour les personnes souhaitant se promener dans le jardin, une rencontre, un échange et le code est donné. Meilleurs messages